mardi 13 mars 2018

Parachas II, 13-23 / 54: Exode.

Vers les précédentes parachas: Genèse.
 — © Irma Cordemanu, 2018.

13/54. Vendredi 5 janvier 2018
Chemot שמות / Noms.

Sébastien Bourdon
Moïse sauvé des eaux, vers 1650.

Genèse 1, 1 - 6, 8: Les Hébreux sont réduits en esclavage. Les nouveaux-nés mâles sont jetés dans le Nil. Par une intervention massive des femmes dans l'histoire du monde, entourée de ses compagnes la fille de Pharaon recueille l'un d'eux, placé sur un panier flottant. Elle l'élève comme son fils sous le nom de Moïse. Après avoir tué un Égyptien qui battait un Hébreu, il est forcé de s'enfuir à Midian. Il y épouse Tsipporah et devient berger des troupeaux de Jéthro, son beau-père. Dieu apparaît à Moïse dans un buisson ardent au pied du Sinaï. Il lui ordonne d'enjoindre Pharaon de laisser partir son peuple en lui prouvant par divers prodiges qu'il parle en Son Nom. Pharaon refuse et redouble sa persécution. Moïse proteste devant Dieu d'avoir fait du mal à ce peuple. Dieu lui promet la proche délivrance.

Lorsque Pharaon ordonna à deux sages-femmes (encore des femmes) de tuer tous les mâles, respectueuses de toute vie elles dirent: «Les femmes des Hébreux ne sont pas semblables aux Égyptiennes: car elles sont habiles; avant même que la sage-femme n’arrive auprès d’elle, elles ont déjà mis au monde». Mentaient-elles pour sauver elles aussi leur vie et refuser ainsi ce premier massacre des Innocents? Ou alors, ouvrant de ce fait la voie au premier maître, prédirent-elles comment, mille ans plus tard, une autre femme, Marie, donna vie à son garçon Jésus, en dépit là aussi des recensements et des massacres d'État?

Leur parole d'hommes, celles de Moïse et de Jésus, s'élèvera du fond de la plus grande faiblesse. Moïse fut fait bègue: «De grâce, Seigneur, je ne suis pas un homme de paroles, j’ai la bouche lourde et la langue embarrassée. De grâce, Seigneur, envoie donc quelqu’un d’autre». — © Irma Cordemanu, 2018.

  &

14/54. Vendredi 12 janvier 2018
Va'era ואר / Et J'apparus.

Bartholomeus Breenbergh
Moïse et Aaron changeant l'eau du Nil en sang, 1631.
Exode 6:2–9:35: les quatre expressions de la délivrance: sortir les Hébreux d'Égypte, les délivrer de la servitude, les rédimer et en faire son peuple élu au Sinaï. Moïse et Aaron demandent à plusieurs reprises au Pharaon de laisser partir son peuple. Pharaon refuse. L'Égypte est alors accablée de sept plaies. Rien n'y fait.


«L'Éternel dit: "Quant à Moi J’endurcirai le cœur de Pharaon et Je multiplierai Mes signes et Mes merveilles dans le pays d’Égypte. Et Pharaon ne vous écoutera pas et Je porterai Ma main sur l’Égypte". (...) Pharaon dit: "Je vais vous envoyer et vous sacrifierez pour l’Éternel votre Dieu dans le désert, seulement ne vous éloignez pas trop; implorez pour moi".»



Pharaon n'a-t-il été que le jouet d'un plan supérieur? Ou bien, lorsque ses magiciens eux-mêmes rendirent les armes devant les fléaux et lui certifièrent l'impuissance de leurs dieux, Pharaon, convaincu en fait de la force du Dieu de ses esclaves s'entêta dans sa propre impiété. À tout instant, il était en réalité en mesure d'exercer son libre arbitre et sa responsabilité. Devant l'injustice, invoquer la supposée volonté de Dieu est un crime.— © Irma Cordemanu, 2018.

 &

15/54. Vendredi 19 janvier 2018
Bo בא / Va. 

«En signe sur ton bras et en ornement entre tes yeux», Exode 13, 16.
Exode 10, 1–13, 16. Les trois dernières plaies sur l'Égypte. Établissement du calendrier lunaire. La mort des premiers-nés brise Pharaon. Après 430 ans passés en Égypte, c'est l'Exode: les enfants d'Israël quittent en toute hâte l'Égypte sans laisser au pain le temps de lever. Il en sort la consécration du premier-né, la prescription annuelle de la galette azyme, l'ordonnance du repas de Pessah, et le port quotidien sur les bras et la tête des phylactères (dits Tefilines, image ci-dessus): «en signe sur ton bras et en ornement entre tes yeux».

«Égypte, si je t'oublie». En effet, les pères enseignent à leurs enfants de n'oublier jamais que, si l'Égypte fut terre de servitude, elle fut d'abord le pays hospitalier à Joseph (qui en devint son gouverneur) et à ses descendants.

Le français traduit le mot Pessah par "la Pâque". La sortie d'Égypte se fit au printemps, pour devenir premier jour du nouveau calendrier lunaire: mars était le premier mois à l'époque romaine et jusqu'en 1622, dans les pays chrétiens, l'année débutait le jour de Pâques.
Porteur de nombreux autres sens, Pessah veut dire "Passage" ce que l'anglais Passover a conservé, pour insister sur le "saut" d'une saison à l'autre, de la nuit à la lumière, de la mort à la vie: ainsi sauta Dieu au-dessus des maisons juives pour tuer les premiers-nés de l'Égypte, dixième plaie — et nombreuses aujourd'hui sont les danses populaires du printemps, en Roumanie comme ailleurs, où on saute sur un pied ou d'un pied sur l'autre.
Le mot désigne aussi l'agneau pascal (saute-mouton?) qui doit être rôti au feu et mangé «les reins ceints, vos chaussures aux pieds, vos bâtons à la main et vous le mangerez à la hâte. C’est l’offrande de la Pâque pour l’Éternel».
Enfin le mot veut dire "la bouche qui raconte". Et, chaque année, au soir de la Pâque, les pères lisent aux enfants la sortie d'Égypte, comme pour leur dire que la réalité ne prend forme que par le récit que la bouche en fait.

Mais tous les sens nous apprennent la même chose: à côté d'un exode mythique et légendaire à la Cecil B. de Mille, il s'agit pour chacun chacune de sortir chaque jour de sa propre Égypte. Égypte, si je t'oublie.— © Irma Cordemanu, 2018.

 &

Renata Fucikova (Prague 1964- )
La manne et les cailles, livre pour enfants.

16/54. Vendredi 26 janvier 2018
Béchala'h בשלח / lorsqu'[il] laissa partir.

Exode 13, 17 - 17, 16. Dieu guide le peuple dans le désert, par une colonne de nuée le jour et de feu la nuit. À la tête de ses armées, Pharaon l'accule devant la mer. D'un geste de la main, Moïse ouvre la mer que le peuple traverse à sec et du même geste la referme sur les poursuivants. Le peuple entonne le Cantique de la mer, tandis que Myriam la prophétesse, sœur de Moïse et Aaron entraîne toutes les femmes dans la danse avec son tambourin. Pour désaltérer son peuple, Dieu adoucit les eaux de Marah et le nourrit, manne le matin et cailles le soir, à chacun selon ses besoins. Pour le shabbat, l'approvisionnement sera doublé et devra être prévu la veille. Cela dura quarante ans où Moïse fut menacé d'être lapidé par le peuple mécontent. L'arrière-garde du peuple est attaquée par Amalek et son armée, mais Josué en est victorieux.

«Assortir des époux est aussi difficile à réaliser que l’ouverture de la mer», dit le Talmud (Sotah 2a). Si sur la terre ferme, toi et moi peuvent se distinguer en s'appuyant sur ce que chacune et chacun voient, nous ne pourrons espérer nous unir, homme et femme, qu'en apprenant à ouvrir nos mers intérieures. — © Irma Cordemanu, 2018.

 &

Monastère orthodoxe Sainte-Catherine du Sinaï.

17/54. Vendredi 2 février 2018
Vitro יתרו / Jéthro.

Exode 18, 1 - 20, 23. Jéthro, beau-père de Moïse, lui conseille de s'entourer de magistrats et de juges dans sa tâche de gouvernement et de justice. Dieu descend sur le mont Sinaï, au pied duquel le peuple campe depuis sept semaines, et ordonne à Moïse de monter. Il proclame les dix Commandements. Révélation trop intense: le peuple qui a peur d'en mourir et envoie Moïse recevoir la Torah pour la leur transmettre.

— Cinq commandements pour régler mon lien à Dieu:
  • trois pour ma relation directe: Je suis ce que Je suis, tu n'adoreras pas d'idole, tu n'invoqueras pas mon Nom en vain.
  • deux au sein de ma communauté, sanctifier le Shabbat et honorer mes parents)

— Cinq autres pour mes relations terrestres avec mon prochain, où quatre portent sur des actes extérieurs interdits et curieusement le dernier est le seul à traiter de mon sentiment intérieur: tu ne convoiteras pas. Le dernier est sans doute le plus important: n'est-ce pas envie et jalousie qui me poussent à commettre les quatre interdits précédents: meurtre, adultère, vol, ou faux témoignage? Que dit d'autre René Girard qui désigne la violence mimétique comme source de toutes violences?

Le monastère orthodoxe Sainte-Catherine du Sinaï, 1570 m d'altitude, est l'un des plus anciens monastères au monde encore en activité. — © Irma Cordemanu, 2018.



 &

Lorenzo Monaco: Nativité, 1390.
18/54. Vendredi 9 février 2018
Mishpatim משפטים / lois.

Exode 21, 1 - 24, 18. Après la révélation du Sinaï, Dieu promulgue une série de lois concrètes (serviteurs, meurtre, rapt, agression, vol, prêts financiers, etc). Et les lois contre le fait de maltraiter les étrangers. La terre sainte est promise. Ne pas céder au paganisme. Moïse monte sur le Sinaï pour quarante jours et quarante nuits, afin de recevoir la Torah.

«Tu n’offenseras pas et n’opprimeras pas l’étranger, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte. [...] Si tu vois le bœuf de ton ennemi égaré, tu auras soin de le lui ramener. Si tu vois l’âne de ton ennemi ployer sous sa charge, te refuserais-tu à lui venir en aide? Tu auras soin de lui venir en aide.»

Vingt-trois commandements impératifs et trente interdictions réglant essentiellement mes rapports avec mon prochain: maître ou esclave, ami ou ennemi, tu les serviras comme toi-même. Après plus de quatre cents ans d'esclavage, un peuple est au comble de la joie alors qu'on le soumet à tant de restrictions et de contraintes, et ce n'est qu'un début. Voilà qu'elles sont voulues, en acte avant même d'être comprises. Et déjà, nous avons grand besoin de l'âne et du bœuf pour comprendre ce que nous faisons, dès la sortie d'Égypte. — © Irma Cordemanu, 2018.


 &

HIC AMMTVP. ARCHA CEDERIS
Ici est perdue l'Arche d'Alliance.
Pilier du portail Nord de la cathédrale de Chartres.
19/54. Vendredi 16 février 2018
Teroumah תרומה / contribution.

Exode 25, 1–27, 19. Sur le Sinaï, Dieu ordonne à Moïse de demander au peuple d'Israël de faire contribution de quinze matériaux, pour édifier un sanctuaire ou Il résidera parmi eux. Le processus de construction est soigneusement décrit afin que l'Arche soit démontable et transportable durant le voyage dans le désert: au centre l’Arche de l’alliance avec les tables de la Loi, coiffée par deux chérubins d'or et une pièce extérieure avec le chandelier et une table, des poteaux, un toit de peaux et de tapisseries, une enceinte.

Du bois d'acacia qui est le bois de la sainte folie, du bleu comme le bleu immense de l'univers, de l'écarlate comme la flamme d'amour humaine, du violet pour signifier l'union entre l'amour humaine et le monde, du blanc pour cette autre amour divine en nous qui est la bienveillance envers son prochain. «Ils me feront un sanctuaire et Je résiderai en eux». Au-delà du temple extérieur préfigurant le temple de Jérusalem, le temple au cœur de chacun de nous et de chacune de nos maisons, pour y loger intimes ardeurs et bienveillances envers soi-même, le monde et le prochain. Comme nos icônes au centre du foyer, Dieu y réside par les visages du visible. — © Irma Cordemanu, 2018.


 &


20/54. Vendredi 23 février 2018
Tetzavé תצווה / tu ordonneras.

Exode 27, 20 – 30, 10. — Sur le Sinaï, Dieu ordonne à Moïse de demander au peuple d'Israël de préparer de l'huile d'olive pour la ménorah. Comment doivent être habillés les prêtres (cohanim): un pectoral, un éphod, une robe, une tunique brodée, une tiare, et une ceinture; comment ils doivent être initiés; inauguré le sanctuaire; comment offrir deux agneaux quotidiens par jour de façon perpétuelle; comment sur l'autel d'or sera offert l'encens.

«Quant à toi, tu ordonneras aux fils d’Israël qu’ils te procurent de l’huile pure d’olives pilées pour le luminaire, afin d’allumer les lampes constamment.»

Huile de l'offrande et des sacrifices, de la lumière du chandelier à sept branches, du temple et des maisons qui est de la connaissance et de la présence attentive à toute vie, huile comme l'oint de Dieu (en grec, Christ signifie "oint") qui est de la vérité, huile du baptême et de l'extrême-onction qui est de la vie, huile dans les cuisines frugales qui est de la santé, de la saveur en partage, de la joyeuse générosité, oliviers de plusieurs milliers d'années qui sont ceux de la foi opiniâtre dans le jardin de Gethsémani près de la basilique de la Dormition au pied du mont des Oliviers à Jérusalem. — © Irma Cordemanu, 2018.

 &

Jean Dubuffet: Vache la belle queutée
(ou Vache au pré rose), novembre 1954.

21/54. Vendredi 2 mars 2018
Ki Tissa כי תשא / Lorsque tu prendras

Exode 30, 11 - 34, 35. — Toujours sur le Sinaï, Dieu prescrit à Moïse de recenser les enfants d’Israël en les imposant d’un demi-sicle par tête, désigne les artisans du Sanctuaire, renouvelle le respect du sabbath, et lui donne enfin les tables de la Loi.
Ne voyant pas Moïse revenir, le peuple a demandé à son frère Aaron de leur façonner un dieu, le Veau d'or. À son retour Moïse casse alors les Tables de la loi, et veut punir les coupables. Dieu décrète qu’Il guidera leur marche par un intermédiaire. Moïse remonte au Sinaï plaider pour le pardon, et il est exaucé. Dieu réitère les commandements. Lorsque Moïse redescend après quarante jours et nuits avec les secondes Tables de la Loi, son visage rayonne tant qu'il doit porter un voile.

«Moïse implora l'Éternel son Dieu, en disant: "Pourquoi, Seigneur, ton courroux menace-t-il ton peuple, que tu as tiré du pays d'Égypte avec une si grande force et d'une main si puissante? Faut-il que les Égyptiens disent: 'C'est pour leur malheur qu'il les a emmenés, pour les faire périr dans les montagnes et les anéantir de dessus la face de la terre!' Reviens de ton irritation et révoque la calamité qui menace ton peuple. Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes serviteurs, à qui tu as juré par toi-même leur disant: 'Je ferai votre postérité aussi nombreuse que les étoiles du ciel; et tout ce pays que j'ai désigné, je le donnerai à votre postérité, qui le possédera pour jamais!'».

Chaque matin voit se lever un Moïse pour convaincre Dieu des justes mots des hommes.— © Irma Cordemanu, 2018.
&



De gauche à droite (cliquer):
Manuscrit de 1459: Chant Corde manu mundus dominum, ces deux mots à la cinquième ligne.
Ex libris Arlo Bates avec une mention semblable: Et manu et corde.
Idem pour cette carte postale du 5e régiment d'artillerie lourde, Vérone.


22 et 23/54. Vendredi 9 mars 2018
Vayaqhel ויקהל / Et il rassembla.
Peqoudei פקודי / Inventaires.

Cette année comptant moins de 54 semaines, ces deux parachas qui terminent L’Exode sont lues ensemble.

Exode 35, 1 - 38, 20. Vayaqhel. — Moïse prescrit l’ordonnance du sabbath, puis l’offrande des matériaux du Tabernacle qui ne doit pas être plus abondante que nécessaire. L’on confectionne ensuite les éléments du sanctuaire.
Exode 38, 21- 40, 38. Peqoudei. — L’or et l’argent sont comptés. Les vêtements sacerdotaux sont confectionnés puis consacrés par Moïse qui initie son frère Aaron et ses quatre fils. La nuée couvre la tente et la gloire divine emplit le Tabernacle: Moïse ne peut y entrer. La nuée et le feu guident le peuple jour et nuit sur toutes les étapes du chemin.

«L’Éternel a investi Betsalel d'un esprit de sagesse, de discernement, de science, et d'habileté pour tous les métiers: combiner des tissus, travailler l'or, l'argent et le cuivre, tailler la pierre pour la sertir, sculpter le bois et exécuter tout ouvrage d'art. Il a aussi inspiré son cœur à enseigner, lui et Oholiav. Il les a investis de sagesse pour exécuter tout œuvre de ciseleur, d'artiste, de brodeur sur azur, pourpre, écarlate et lin – et de tisserand, capables de pratiquer tous les métiers et de réaliser tout ouvrage.»

Aucune pratique, aucun métier ne peut s'exercer sans réunir en chaque homme la tête, le cœur et les mains («corde manu», ma fierté). 
 &