vendredi 13 avril 2018

Parachas III, 24-33/54: Lévitique.

Vers les précédentes parachas:
Exode 13-23.
 — © Irma Cordemanu, 2018.

24/54. Vendredi 16 mars 2018
Vayiqra ויקרא / et Il appela.

Photographie: Alex Errera
membre d’un Sonderkommando,
décédé en 1944.
     Lévitique 1, 1 - 5, 26. Dieu donne les lois de l’holocauste, «odeur agréable à l’Éternel»; de l’oblation, offrande de fleur de farine, d’huile et d’encens; du sacrifice de paix dont la viande est consommée par celui qui l’apporte après que certaines parties en ont été brûlées sur l’Autel et d’autres, données aux prêtres; des sacrifices d’expiation involontaires;du sacrifice de culpabilité (détournements, ou parjures «trahison envers Dieu» au détriment de son prochain.

     «Alors on dépouillera la victime, et on la dépècera par quartiers. Les fils d'Aaron le pontife mettront du feu sur l'autel, et disposeront du bois sur ce feu; puis les fils d'Aaron, les pontifes, arrangeront les membres, la tête et la graisse sur le bois, disposé sur le feu qui sera sur l'autel. On lavera dans l'eau les intestins et les jambes; alors le pontife fera fumer le tout sur l'autel comme holocauste, combustion d'une odeur agréable au Seigneur.»

     Comment oser utiliser le mot "Holocauste" pour l'extermination des juifs d'Europe par les nazis? Puisque nous y voilà: sur les documents de l’administration allemande, tout déporté destiné à être gazé est inscrit N.N. (Nacht und Nebel), d'où le titre du film d’Alain Resnais et Jean Cayrol sur le système concentrationnaire, Nuit et Brouillard (1955). Haïm Vidal Sephiha, déporté à Auschwitz, précise que le sigle N.N. n'est pas une invention des nazis, mais figure dans les dictionnaires (Jakob et Wilhelm Grimm, Deutsch Wörterbuch, 1881), avec le sens suivant: «N. ou N.N. désigne un nom qu’on ignore (du latin Nomen Nescio) ou que l’on ne veut pas mentionner (du latin Nomen Nonetur)». Sephiha rapporte le commentaire des gardes-chiourme des camps: «Nacht, “nuit”, c’est l’oubli. Nebel, “brouillard”, c’est la fumée dans laquelle vous vous volatiliserez tous».

&

25/54. Vendredi 23 mars 2018
Tzav צו / prescris.

De Tabernakel in de woestijn / Le Tabernacle dans le désert
lithographie populaire hollandaise, fin XIXe siècle.

     Lévitique 6, 1 - 8, 36. Dieu enseigne à Moïse la fonction et les manières des offrandes; prescrit qui les consomme et quand; énonce les interdictions, comme le sang et certains suifs. Moïse consacre Aaron et ses fils, et leur montre durant sept jours comment officier.

     «Quant au feu de l'autel, il doit y brûler sans s'éteindre: le pontife y allumera du bois chaque matin, y arrangera l'holocauste, y fera fumer les graisses du rémunératoire. Un feu continuel sera entretenu sur l'autel, il ne devra point s'éteindre. Ceci est la règle de l'oblation.»

     Il est un temps pour la lettre, il est un temps pour l'esprit. Nous n'immolons plus d'animal mais nos pulsions internes; nous n'inondons plus de sang l'autel mais de la chaleur de notre vie; nous écartons la graisse pour mettre à nu la chair et l'os de nos espérances; nous ne consumons plus l'animal par le feu mais nous entretenons notre foyer intime. Et toutes les odeurs et les parfums sont agréables au Seigneur. Puisqu'en hébreu "korbane / sacrifice" signifie "se rapprocher".

&

26/54. Vendredi 13 avril 2018
Shemini שמיני / huitième.




     Lévitique 9, 1 – 11, 47. Les deux fils aînés initiés d'Aaron approchent une offrande non prescrite, ils sont dévorés par le feu et porter leur deuil est interdit. Sont prescrites les lois d'impureté (ce qui est casher et ce qui ne l'est pas).

     «Tout objet SUR lequel il en tomberait une créature impure, deviendrait impur: soit ustensile de bois, soit vêtement, peau ou sac, tout objet destiné à un usage quelconque. Il doit être passé dans l'eau, restera souillé jusqu'au soir, et alors deviendra pur. Que s'il en tombe quelque chose DANS un vase d'argile, tout son contenu sera souillé, et le vaisseau, vous le briserez.»

     Lorsque l'ustensile est en bois ou en métal, il a une valeur en soi, ce qui tombe SUR lui le souille. Mais quand il est en terre, il ne vaut que par son contenant, c'est donc ce qui tombe EN lui qui le souille. Ainsi, nous les humains, nés de l'argile, ne valons que par ce que nous contenons. Ou nous serons brisés.
&

dimanche 25 mars 2018

Grand carême (5): Dimanche de Marie l'Égyptienne.

     LE CYCLE PASCAL s'ouvre par Le Triode qui prépare Pâques (J) en trois temps: le petit carême, le grand carême et la semaine sainte, jusqu'aux Rameaux.

     I. LE PETIT CARÊME comporte quatre dimanches préparatoires. Ces trois semaines sont consacrées à la méditation, à la prière et à la préparation du grand carême.

     II. LE GRAND CARÊME. Commençant le lundi pur (J-48) et se terminant la veille (J-8) des Palmes / Rameaux, il dure donc six semaines et comporte quatre dimanches.
     
     < 1. J-42. Premier dimanche, dit du Triomphe de l'orthodoxie.
     < 2. J-35. Deuxième dimanche, dit des reliques.
     < 3. J-28. Troisième dimanche, dit de la Croix.
     < 4. J-21. Quatrième dimanche, dit de Jean Climaque.

&
La Communion de sainte Marie l’Égyptienne,
Macédoine ou Serbie, XVIIe siècle
Collection byzantine du Petit Palais, Paris.
- 14. Cinquième dimanche de Carême, dit de Marie l'Égyptienne (Ve siècle).

     Au vieil ermite Zosime de Palestine, qui la poursuivit nue dans le désert et la couvrit de son manteau, Marie raconte:

     «Je suis née en Égypte. À l’âge de douze ans, je vins à Alexandrie, où, pendant dix-sept ans, je me suis livrée publiquement au libertinage et ne me suis jamais refusée à qui que ce fût. Or, comme les gens de ce pays s'embarquaient pour Jérusalem afin d'y aller adorer la sainte Croix, je priai les matelots de me laisser partir avec eux. Comme ils me demandaient le prix du passage, je dis: "Je n'ai d'autre argent à vous donner que de vous livrer mon corps pour mon passage". Ils me prirent donc et ils eurent mon corps en paiement.
     «Arrivée à Jérusalem, j'allai avec les autres jusqu'aux portes de l’église pour adorer la croix; mais tout à coup, je me sens repoussée par une main invisible qui m’empêche d'entrer. Comme je levais la tête, j'aperçus une image de la bienheureuse Vierge Marie. Alors je la priai de me laisser entrer pour adorer la sainte Croix, promettant de renoncer au monde et de mener à l’avenir une vie chaste. Après cette prière, j'allai encore une fois à la porte de l’église où je suis entrée sans le moindre obstacle. Quand j'eus adoré la sainte Croix, quelqu'un me donna trois pièces d'argent avec lesquelles j'achetai trois pains; et j'entendis une voix qui me disait: "Si tu passes le Jourdain, tu seras sauvée".
     «Je passai donc le Jourdain et vins en ce désert où je suis restée quarante-sept ans sans avoir vu aucun homme. Les sept pains que j'emportai avec moi devinrent à la longueur du temps durs comme les pierres et suffirent à ma nourriture pendant quarante-sept ans; mais depuis bien du temps mes vêtements sont pourris. Pendant dix-sept ans que je passai dans ce désert, je fus tourmentée par les tentations de la chair, mais à présent je les ai toutes vaincues par la grâce de Dieu.»

     Elle fit promettre à Zosime de lui apporter la communion le soir du Jeudi saint, ce qu'il fit. Elle lui demanda de revenir l'année suivante au même jour et au même lieu. Mais il la trouva morte, et ces mots écrits sur le sable: «Abbé Zosime, ensevelissez le corps de la misérable Marie; rendez à la terre ce qui lui appartient, réunissez la poussière à la poussière; priez cependant Dieu pour moi. Ceci a été écrit le dernier jour du mois Pharmuthi, en la nuit de la Passion qui a donné le salut, après avoir participé à la sainte et divine Cène».

     Comme la terre était trop dure pour le vieillard, arriva un lion pour préparer le tombeau de ses griffes. — D'après La légende dorée de Jacques de Voragine, écrite vers 1260. © Irma Cordemanu, 2018.


dimanche 18 mars 2018

Grand Carême (4): Dimanche de Jean Climaque.

     LE CYCLE PASCAL s'ouvre par Le Triode qui prépare Pâques (J) en trois temps: le petit carême, le grand carême et la semaine sainte, jusqu'aux Rameaux.

     I. LE PETIT CARÊME comporte quatre dimanches préparatoires. Ces trois semaines sont consacrées à la méditation, à la prière et à la préparation du grand carême.

     II. LE GRAND CARÊME. Commençant le lundi pur (J-48) et se terminant la veille (J-8) des Palmes / Rameaux, il dure donc six semaines et comporte quatre dimanches.
     
     < 1. J-42. Premier dimanche, dit du Triomphe de l'orthodoxie.
     < 2. J-35. Deuxième dimanche, dit des reliques.
     < 3. J-28. Troisième dimanche, dit de la Croix.

&


- 21. Quatrième dimanche de Carême, dit de Jean Climaque.

   N'y aurait-il donc rien de plus pressant aujourd'hui que célébrer Jean Climaque, c'est-à-dire Jean de l'Échelle, auteur d'un traité L'échelle sainte, écrit vers l'an 600, dont le plus ancien monastère vivant du monde, Sainte-Catherine-du-mont-Sinaï, abrite la belle icône du XIIe siècle. Rien de plus pressant non plus pour Camille Claudel et Jessy Lipscomb en 1887, travaillant au Sakountala dans leur atelier. Rien de plus pressant de même pour Sylvie Aflalo, qui rencontre aussi son échelle. Et par elles, me pénétrer de la leçon de Brancusi: encore et toujours le ciel s'appuie sur la Terre.— © Irma Cordemanu, 2017.


mardi 13 mars 2018

Grand carême (3): Dimanche de la Croix.

     LE CYCLE PASCAL s'ouvre par Le Triode qui prépare Pâques (J) en trois temps: le petit carême, le grand carême et la semaine sainte, jusqu'aux Rameaux.

     I. LE PETIT CARÊME comporte quatre dimanches préparatoires. Ces trois semaines sont consacrées à la méditation, à la prière et à la préparation du grand carême.

     II. LE GRAND CARÊME. Commençant le lundi pur (J-48) et se terminant la veille (J-8) des Palmes / Rameaux, il dure donc six semaines et comporte quatre dimanches.
     
     < 1. J-42. Premier dimanche, dit du Triomphe de l'orthodoxie.
     < 2. J-35. Deuxième dimanche, dit des reliques.

&

Reliquaire de la Sainte Croix (VIe siècle).
Abbaye de Sainte-Croix, Poitiers.


- 28. Troisième dimanche du Grand carême, dit de la Croix.

     «Celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi», Matthieu 10, 38.

     Par la pratique des icônes, mes gestes les plus simples, toucher ou embrasser, prennent place dans la grande chaîne des bras, des mains et des lèvres qui me relie au premier prototype peint en la présence réelle du Christ homme, de Marie et des saints. Par celle des reliques, je cherche la présence divine dans ce qui anime (donne âme à) ma chair, mes os, les objets de vie qui m’accompagnent. 

     Aujourd’hui, devant la relique de la vraie Croix (l’abandon par son père, la mort dans la souffrance indicible qu’endurent chaque jour dans le monde tant d’enfants des hommes dans les guerres, les famines, les exils, les persécutions, les hôpitaux et les prisons), je prends ma croix et avec les mots d'Aragon, je reste roi de mes douleurs. Comme il est exceptionnel que j’aie à en mourir, autant la prendre, cette croix, à main forte et à bras tendu, au lieu de me croire quitte en la portant.

     Conservé à l’abbaye de Sainte-Croix de Poitiers le reliquaire d’origine (VIe siècle) de la sainte Croix reçu de Constantinople abrite un morceau de la vraie Croix d’Apamée (Syrie), que l'empereur de Constantinople Justin II (565-578) offrit à la reine des Francs, sainte Radegonde en 569. — © Irma Cordemanu, 2018.

&

Parachas II, 13-23 / 54: Exode.

Vers les précédentes parachas: Genèse.
 — © Irma Cordemanu, 2018.

13/54. Vendredi 5 janvier 2018
Chemot שמות / Noms.

Sébastien Bourdon
Moïse sauvé des eaux, vers 1650.

Genèse 1, 1 - 6, 8: Les Hébreux sont réduits en esclavage. Les nouveaux-nés mâles sont jetés dans le Nil. Par une intervention massive des femmes dans l'histoire du monde, entourée de ses compagnes la fille de Pharaon recueille l'un d'eux, placé sur un panier flottant. Elle l'élève comme son fils sous le nom de Moïse. Après avoir tué un Égyptien qui battait un Hébreu, il est forcé de s'enfuir à Midian. Il y épouse Tsipporah et devient berger des troupeaux de Jéthro, son beau-père. Dieu apparaît à Moïse dans un buisson ardent au pied du Sinaï. Il lui ordonne d'enjoindre Pharaon de laisser partir son peuple en lui prouvant par divers prodiges qu'il parle en Son Nom. Pharaon refuse et redouble sa persécution. Moïse proteste devant Dieu d'avoir fait du mal à ce peuple. Dieu lui promet la proche délivrance.

Lorsque Pharaon ordonna à deux sages-femmes (encore des femmes) de tuer tous les mâles, respectueuses de toute vie elles dirent: «Les femmes des Hébreux ne sont pas semblables aux Égyptiennes: car elles sont habiles; avant même que la sage-femme n’arrive auprès d’elle, elles ont déjà mis au monde». Mentaient-elles pour sauver elles aussi leur vie et refuser ainsi ce premier massacre des Innocents? Ou alors, ouvrant de ce fait la voie au premier maître, prédirent-elles comment, mille ans plus tard, une autre femme, Marie, donna vie à son garçon Jésus, en dépit là aussi des recensements et des massacres d'État?

Leur parole d'hommes, celles de Moïse et de Jésus, s'élèvera du fond de la plus grande faiblesse. Moïse fut fait bègue: «De grâce, Seigneur, je ne suis pas un homme de paroles, j’ai la bouche lourde et la langue embarrassée. De grâce, Seigneur, envoie donc quelqu’un d’autre». — © Irma Cordemanu, 2018.

  &

14/54. Vendredi 12 janvier 2018
Va'era ואר / Et J'apparus.

Bartholomeus Breenbergh
Moïse et Aaron changeant l'eau du Nil en sang, 1631.
Exode 6:2–9:35: les quatre expressions de la délivrance: sortir les Hébreux d'Égypte, les délivrer de la servitude, les rédimer et en faire son peuple élu au Sinaï. Moïse et Aaron demandent à plusieurs reprises au Pharaon de laisser partir son peuple. Pharaon refuse. L'Égypte est alors accablée de sept plaies. Rien n'y fait.


«L'Éternel dit: "Quant à Moi J’endurcirai le cœur de Pharaon et Je multiplierai Mes signes et Mes merveilles dans le pays d’Égypte. Et Pharaon ne vous écoutera pas et Je porterai Ma main sur l’Égypte". (...) Pharaon dit: "Je vais vous envoyer et vous sacrifierez pour l’Éternel votre Dieu dans le désert, seulement ne vous éloignez pas trop; implorez pour moi".»



Pharaon n'a-t-il été que le jouet d'un plan supérieur? Ou bien, lorsque ses magiciens eux-mêmes rendirent les armes devant les fléaux et lui certifièrent l'impuissance de leurs dieux, Pharaon, convaincu en fait de la force du Dieu de ses esclaves s'entêta dans sa propre impiété. À tout instant, il était en réalité en mesure d'exercer son libre arbitre et sa responsabilité. Devant l'injustice, invoquer la supposée volonté de Dieu est un crime.— © Irma Cordemanu, 2018.

 &

15/54. Vendredi 19 janvier 2018
Bo בא / Va. 

«En signe sur ton bras et en ornement entre tes yeux», Exode 13, 16.
Exode 10, 1–13, 16. Les trois dernières plaies sur l'Égypte. Établissement du calendrier lunaire. La mort des premiers-nés brise Pharaon. Après 430 ans passés en Égypte, c'est l'Exode: les enfants d'Israël quittent en toute hâte l'Égypte sans laisser au pain le temps de lever. Il en sort la consécration du premier-né, la prescription annuelle de la galette azyme, l'ordonnance du repas de Pessah, et le port quotidien sur les bras et la tête des phylactères (dits Tefilines, image ci-dessus): «en signe sur ton bras et en ornement entre tes yeux».

«Égypte, si je t'oublie». En effet, les pères enseignent à leurs enfants de n'oublier jamais que, si l'Égypte fut terre de servitude, elle fut d'abord le pays hospitalier à Joseph (qui en devint son gouverneur) et à ses descendants.

Le français traduit le mot Pessah par "la Pâque". La sortie d'Égypte se fit au printemps, pour devenir premier jour du nouveau calendrier lunaire: mars était le premier mois à l'époque romaine et jusqu'en 1622, dans les pays chrétiens, l'année débutait le jour de Pâques.
Porteur de nombreux autres sens, Pessah veut dire "Passage" ce que l'anglais Passover a conservé, pour insister sur le "saut" d'une saison à l'autre, de la nuit à la lumière, de la mort à la vie: ainsi sauta Dieu au-dessus des maisons juives pour tuer les premiers-nés de l'Égypte, dixième plaie — et nombreuses aujourd'hui sont les danses populaires du printemps, en Roumanie comme ailleurs, où on saute sur un pied ou d'un pied sur l'autre.
Le mot désigne aussi l'agneau pascal (saute-mouton?) qui doit être rôti au feu et mangé «les reins ceints, vos chaussures aux pieds, vos bâtons à la main et vous le mangerez à la hâte. C’est l’offrande de la Pâque pour l’Éternel».
Enfin le mot veut dire "la bouche qui raconte". Et, chaque année, au soir de la Pâque, les pères lisent aux enfants la sortie d'Égypte, comme pour leur dire que la réalité ne prend forme que par le récit que la bouche en fait.

Mais tous les sens nous apprennent la même chose: à côté d'un exode mythique et légendaire à la Cecil B. de Mille, il s'agit pour chacun chacune de sortir chaque jour de sa propre Égypte. Égypte, si je t'oublie.— © Irma Cordemanu, 2018.

 &

Renata Fucikova (Prague 1964- )
La manne et les cailles, livre pour enfants.

16/54. Vendredi 26 janvier 2018
Béchala'h בשלח / lorsqu'[il] laissa partir.

Exode 13, 17 - 17, 16. Dieu guide le peuple dans le désert, par une colonne de nuée le jour et de feu la nuit. À la tête de ses armées, Pharaon l'accule devant la mer. D'un geste de la main, Moïse ouvre la mer que le peuple traverse à sec et du même geste la referme sur les poursuivants. Le peuple entonne le Cantique de la mer, tandis que Myriam la prophétesse, sœur de Moïse et Aaron entraîne toutes les femmes dans la danse avec son tambourin. Pour désaltérer son peuple, Dieu adoucit les eaux de Marah et le nourrit, manne le matin et cailles le soir, à chacun selon ses besoins. Pour le shabbat, l'approvisionnement sera doublé et devra être prévu la veille. Cela dura quarante ans où Moïse fut menacé d'être lapidé par le peuple mécontent. L'arrière-garde du peuple est attaquée par Amalek et son armée, mais Josué en est victorieux.

«Assortir des époux est aussi difficile à réaliser que l’ouverture de la mer», dit le Talmud (Sotah 2a). Si sur la terre ferme, toi et moi peuvent se distinguer en s'appuyant sur ce que chacune et chacun voient, nous ne pourrons espérer nous unir, homme et femme, qu'en apprenant à ouvrir nos mers intérieures. — © Irma Cordemanu, 2018.

 &

Monastère orthodoxe Sainte-Catherine du Sinaï.

17/54. Vendredi 2 février 2018
Vitro יתרו / Jéthro.

Exode 18, 1 - 20, 23. Jéthro, beau-père de Moïse, lui conseille de s'entourer de magistrats et de juges dans sa tâche de gouvernement et de justice. Dieu descend sur le mont Sinaï, au pied duquel le peuple campe depuis sept semaines, et ordonne à Moïse de monter. Il proclame les dix Commandements. Révélation trop intense: le peuple qui a peur d'en mourir et envoie Moïse recevoir la Torah pour la leur transmettre.

— Cinq commandements pour régler mon lien à Dieu:
  • trois pour ma relation directe: Je suis ce que Je suis, tu n'adoreras pas d'idole, tu n'invoqueras pas mon Nom en vain.
  • deux au sein de ma communauté, sanctifier le Shabbat et honorer mes parents)

— Cinq autres pour mes relations terrestres avec mon prochain, où quatre portent sur des actes extérieurs interdits et curieusement le dernier est le seul à traiter de mon sentiment intérieur: tu ne convoiteras pas. Le dernier est sans doute le plus important: n'est-ce pas envie et jalousie qui me poussent à commettre les quatre interdits précédents: meurtre, adultère, vol, ou faux témoignage? Que dit d'autre René Girard qui désigne la violence mimétique comme source de toutes violences?

Le monastère orthodoxe Sainte-Catherine du Sinaï, 1570 m d'altitude, est l'un des plus anciens monastères au monde encore en activité. — © Irma Cordemanu, 2018.



 &

Lorenzo Monaco: Nativité, 1390.
18/54. Vendredi 9 février 2018
Mishpatim משפטים / lois.

Exode 21, 1 - 24, 18. Après la révélation du Sinaï, Dieu promulgue une série de lois concrètes (serviteurs, meurtre, rapt, agression, vol, prêts financiers, etc). Et les lois contre le fait de maltraiter les étrangers. La terre sainte est promise. Ne pas céder au paganisme. Moïse monte sur le Sinaï pour quarante jours et quarante nuits, afin de recevoir la Torah.

«Tu n’offenseras pas et n’opprimeras pas l’étranger, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte. [...] Si tu vois le bœuf de ton ennemi égaré, tu auras soin de le lui ramener. Si tu vois l’âne de ton ennemi ployer sous sa charge, te refuserais-tu à lui venir en aide? Tu auras soin de lui venir en aide.»

Vingt-trois commandements impératifs et trente interdictions réglant essentiellement mes rapports avec mon prochain: maître ou esclave, ami ou ennemi, tu les serviras comme toi-même. Après plus de quatre cents ans d'esclavage, un peuple est au comble de la joie alors qu'on le soumet à tant de restrictions et de contraintes, et ce n'est qu'un début. Voilà qu'elles sont voulues, en acte avant même d'être comprises. Et déjà, nous avons grand besoin de l'âne et du bœuf pour comprendre ce que nous faisons, dès la sortie d'Égypte. — © Irma Cordemanu, 2018.


 &

HIC AMMTVP. ARCHA CEDERIS
Ici est perdue l'Arche d'Alliance.
Pilier du portail Nord de la cathédrale de Chartres.
19/54. Vendredi 16 février 2018
Teroumah תרומה / contribution.

Exode 25, 1–27, 19. Sur le Sinaï, Dieu ordonne à Moïse de demander au peuple d'Israël de faire contribution de quinze matériaux, pour édifier un sanctuaire ou Il résidera parmi eux. Le processus de construction est soigneusement décrit afin que l'Arche soit démontable et transportable durant le voyage dans le désert: au centre l’Arche de l’alliance avec les tables de la Loi, coiffée par deux chérubins d'or et une pièce extérieure avec le chandelier et une table, des poteaux, un toit de peaux et de tapisseries, une enceinte.

Du bois d'acacia qui est le bois de la sainte folie, du bleu comme le bleu immense de l'univers, de l'écarlate comme la flamme d'amour humaine, du violet pour signifier l'union entre l'amour humaine et le monde, du blanc pour cette autre amour divine en nous qui est la bienveillance envers son prochain. «Ils me feront un sanctuaire et Je résiderai en eux». Au-delà du temple extérieur préfigurant le temple de Jérusalem, le temple au cœur de chacun de nous et de chacune de nos maisons, pour y loger intimes ardeurs et bienveillances envers soi-même, le monde et le prochain. Comme nos icônes au centre du foyer, Dieu y réside par les visages du visible. — © Irma Cordemanu, 2018.


 &


20/54. Vendredi 23 février 2018
Tetzavé תצווה / tu ordonneras.

Exode 27, 20 – 30, 10. — Sur le Sinaï, Dieu ordonne à Moïse de demander au peuple d'Israël de préparer de l'huile d'olive pour la ménorah. Comment doivent être habillés les prêtres (cohanim): un pectoral, un éphod, une robe, une tunique brodée, une tiare, et une ceinture; comment ils doivent être initiés; inauguré le sanctuaire; comment offrir deux agneaux quotidiens par jour de façon perpétuelle; comment sur l'autel d'or sera offert l'encens.

«Quant à toi, tu ordonneras aux fils d’Israël qu’ils te procurent de l’huile pure d’olives pilées pour le luminaire, afin d’allumer les lampes constamment.»

Huile de l'offrande et des sacrifices, de la lumière du chandelier à sept branches, du temple et des maisons qui est de la connaissance et de la présence attentive à toute vie, huile comme l'oint de Dieu (en grec, Christ signifie "oint") qui est de la vérité, huile du baptême et de l'extrême-onction qui est de la vie, huile dans les cuisines frugales qui est de la santé, de la saveur en partage, de la joyeuse générosité, oliviers de plusieurs milliers d'années qui sont ceux de la foi opiniâtre dans le jardin de Gethsémani près de la basilique de la Dormition au pied du mont des Oliviers à Jérusalem. — © Irma Cordemanu, 2018.

 &

Jean Dubuffet: Vache la belle queutée
(ou Vache au pré rose), novembre 1954.

21/54. Vendredi 2 mars 2018
Ki Tissa כי תשא / Lorsque tu prendras

Exode 30, 11 - 34, 35. — Toujours sur le Sinaï, Dieu prescrit à Moïse de recenser les enfants d’Israël en les imposant d’un demi-sicle par tête, désigne les artisans du Sanctuaire, renouvelle le respect du sabbath, et lui donne enfin les tables de la Loi.
Ne voyant pas Moïse revenir, le peuple a demandé à son frère Aaron de leur façonner un dieu, le Veau d'or. À son retour Moïse casse alors les Tables de la loi, et veut punir les coupables. Dieu décrète qu’Il guidera leur marche par un intermédiaire. Moïse remonte au Sinaï plaider pour le pardon, et il est exaucé. Dieu réitère les commandements. Lorsque Moïse redescend après quarante jours et nuits avec les secondes Tables de la Loi, son visage rayonne tant qu'il doit porter un voile.

«Moïse implora l'Éternel son Dieu, en disant: "Pourquoi, Seigneur, ton courroux menace-t-il ton peuple, que tu as tiré du pays d'Égypte avec une si grande force et d'une main si puissante? Faut-il que les Égyptiens disent: 'C'est pour leur malheur qu'il les a emmenés, pour les faire périr dans les montagnes et les anéantir de dessus la face de la terre!' Reviens de ton irritation et révoque la calamité qui menace ton peuple. Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes serviteurs, à qui tu as juré par toi-même leur disant: 'Je ferai votre postérité aussi nombreuse que les étoiles du ciel; et tout ce pays que j'ai désigné, je le donnerai à votre postérité, qui le possédera pour jamais!'».

Chaque matin voit se lever un Moïse pour convaincre Dieu des justes mots des hommes.— © Irma Cordemanu, 2018.
&



De gauche à droite (cliquer):
Manuscrit de 1459: Chant Corde manu mundus dominum, ces deux mots à la cinquième ligne.
Ex libris Arlo Bates avec une mention semblable: Et manu et corde.
Idem pour cette carte postale du 5e régiment d'artillerie lourde, Vérone.


22 et 23/54. Vendredi 9 mars 2018
Vayaqhel ויקהל / Et il rassembla.
Peqoudei פקודי / Inventaires.

Cette année comptant moins de 54 semaines, ces deux parachas qui terminent L’Exode sont lues ensemble.

Exode 35, 1 - 38, 20. Vayaqhel. — Moïse prescrit l’ordonnance du sabbath, puis l’offrande des matériaux du Tabernacle qui ne doit pas être plus abondante que nécessaire. L’on confectionne ensuite les éléments du sanctuaire.
Exode 38, 21- 40, 38. Peqoudei. — L’or et l’argent sont comptés. Les vêtements sacerdotaux sont confectionnés puis consacrés par Moïse qui initie son frère Aaron et ses quatre fils. La nuée couvre la tente et la gloire divine emplit le Tabernacle: Moïse ne peut y entrer. La nuée et le feu guident le peuple jour et nuit sur toutes les étapes du chemin.

«L’Éternel a investi Betsalel d'un esprit de sagesse, de discernement, de science, et d'habileté pour tous les métiers: combiner des tissus, travailler l'or, l'argent et le cuivre, tailler la pierre pour la sertir, sculpter le bois et exécuter tout ouvrage d'art. Il a aussi inspiré son cœur à enseigner, lui et Oholiav. Il les a investis de sagesse pour exécuter tout œuvre de ciseleur, d'artiste, de brodeur sur azur, pourpre, écarlate et lin – et de tisserand, capables de pratiquer tous les métiers et de réaliser tout ouvrage.»

Aucune pratique, aucun métier ne peut s'exercer sans réunir en chaque homme la tête, le cœur et les mains («corde manu», ma fierté). 
 &

dimanche 4 mars 2018

Grand carême (2): Dimanche des reliques.

     LE CYCLE PASCAL s'ouvre par Le Triode qui prépare Pâques (J) en trois temps: le petit carême, le grand carême et la semaine sainte, jusqu'aux Rameaux.

     I. LE PETIT CARÊME comporte quatre dimanches préparatoires. Ces trois semaines sont consacrées à la méditation, à la prière et à la préparation du grand carême.

     II. LE GRAND CARÊME. Commençant le lundi pur (J-48) et se terminant la veille (J-8) des Palmes / Rameaux, il dure donc six semaines et comporte quatre dimanches.
     

&
Antimension de l'église d'Oradea-Mare
(Transylvanie), 1890.


- 35. Deuxième dimanche du Grand carême, dit des reliques.

     Le même concile de 787 qui rétablit la vénération des icônes (dimanche dernier) décida aussi qu'une liturgie ne pourrait être célébrée (et une église exister au fond) que si son autel était recouvert d'un antimension, une pièce de lin ou de soie dans laquelle est cousue une relique, c'est-à-dire un os ou un objet inanimé dont l'âme leur viendrait par le fait qu'ils aurait appartenu à un martyr ou un saint et accompagné sa vie quotidienne.
Qui riait déjà de voir la naïveté des fidèles pensant embrasser le Christ, Marie ou les saints en personne en embrassant les icônes, s'esclaffera de ce nouveau palier de folie: c'est qu'ici, il s'agit devant les reliques de chercher Dieu en soi. Quand j'aurai ajouté que c'est en apprenant difficilement et longuement à respirer qu'on espère y parvenir, alors que le souffle est ce qu'on crie en naissant, j'aurai fait un premier tour de la question.
Antimension roumain de l'église d'Oradea-Mare (Transylvanie), 1890. — © Irma Cordemanu, 2018.

lundi 26 février 2018

Berlinale 2018: Ours d'or à Adina Pintilie.

Adina Pintilie recevant l'Ours d'or à la Berlinale 2018.
    Ce samedi 24 février 2018, la réalisatrice roumaine Adina Pintilie, née en 1980, a remporté l’Ours d’or du Festival international du film de Berlin pour son premier long métrage Touch me not. Diplômée de l’Université nationale du théâtre et de la cinématographie de Bucarest en 2008, ses nombreux courts métrages et documentaires ont été souvent récompensés. 
Image du film.
    Entre réalité et fiction, Touch me not explore les possibilités et les limites de l'intimité et de la sexualité, à travers une galerie de personnages atypiques ou déviants, donc vulnérables et parfois même non identifiables (handicapés, transsexuels, libertins), en s’affranchissant des tabous liés au regard que nous portons sur ce que nous nommons le handicap, ou plus généralement le hors norme.  
    
    En 2011, le Centre national du cinéma roumain refusait de financer le film pourtant soutenu par de prestigieuses institutions européennes. Deux ans plus tard, en partie grâce à la lettre de soutien du réalisateur Cristian Mungiu adressée au Ministère de la culture, et de son impact dans la presse, la réalisatrice présente de nouveau son projet au Centre national du cinéma roumain composé d’un nouveau jury et obtient enfin le soutien financier de son pays. L’Allemagne, la République tchèque, la Bulgarie, la France et Eurimages (Fonds culturel du Conseil de l'Europe) coproduisent alors le film. Malgré d'énormes difficultés de tournage dues à son budget très serré, et à force de pugnacité, Touch me not voit le jour et, consécration suprême dont Adina Pintilie revient à peine, est récompensé de la plus haute récompense de cette 68e édition de la Berlinale. 

Manifestants devant le musée
du Paysan roumain.
    Ce mois-ci, la projection de Soldats / Histoire de Ferentari, (Soldatii / Poveste din Ferentari) au Musée du paysan roumain de Bucarest a été interrompue par quelques militants chrétiens orthodoxes ultra-conservateurs. Co-production roumano-serbo-belge réalisée en 2017 par la Serbe Ivana Mladenović, ce film  brise aussi les tabous et les frontières, à travers une histoire d'amour entre un anthropologue qui emménage dans le ghetto de Ferentari au sud de Bucarest pour étudier le manele (musique pop des communautés tziganes) et un ancien détenu rom. S'insurgeant contre la projection de ce film faisant l'apologie de l'homosexualité, les membres de la Fratrie orthodoxe de Saint-Georges ont vivement protesté devant le musée considéré comme un sanctuaire de la culture ancestrale et des traditions du peuple roumain. 
    Une semaine plus tôt le même sort avait été réservé au film 120 battements par minute de Robin Campillo, récompensé cette année par le Grand prix du Festival de Cannes, en raison du sujet traitant du droit des personnes atteintes du SIDA.  

    Apprenant ces informations, Adina Pintilie ne peut s'empêcher de craindre que pareil sort soit réservé à son long métrage, mais avant toute chose, elle estime qu'en vertu de la liberté d'expression, son film est plus que jamais nécessaire. Car il s'agit bien là d'un voyage au pays de la démocratie, rendre la liberté d'expression aux corps, au mouvement et à la parole, dans cette langue universelle qu'est le cinéma. — Irma Cordemanu, 2018.